Vincent Bolloré: « faut-il abandonner l’Afrique? »

9 Vues, 1 Aujourdhui

Mis en examen depuis mercredi pour « corruption d’agent public étranger et complicité d’abus de confiance, faux et usage de faux en Guinée et au Togo »,  Vincent Bolloré a réagit pour la première fois sur les accusations portées contre lui.

Dans une tribune publiée dans Le Journal du dimanche du 29 avril, le milliardaire français défend les réalisations de son groupe,  nie ces accusations et y voit une « chasse aux sorcières ».

 » j’ai réalisé que nous faisions en toute bonne foi, vu à travers le prisme d’un continent africain considéré comme dirigé par des équipes sans foi ni loi, était le terreau d’une suspicion légitime. », s’est-il indigné.

Selon Vincent Bolloré,  l’enquête en cours pourrait affaiblir les liens entre la France et ses anciennes colonies sur le continent au point où la France aura plus besoin de l’Afrique.

Alors qu’il envisage quitter l’Afrique, où il dispose actuellement de 18 terminaux à conteneurs, le puissant homme d’affaires français n’a pas manqué d’apprécier dans sa tribune, ce continent tourné vers l’avenir.

« Loin des clichés d’une Afrique misérabiliste, je vois les buildings, les réseaux informatiques se créer, le souhait d’une vigoureuse jeunesse pour dessiner un futur démocratique et serein. Arrêtons ce traitement inexact et condescendant des Africains. »

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *