Afrique de l’Ouest: les pays anglophones en tête des meilleures prévisions économiques

L’Afrique de l’ouest anglophone est en pleine progression et dans les prochaines années, les pays concernés vont encore connaitre des progrès significatifs. C’est l’analyse faite par l’équipe de recherche d’Ecobank sous la houlette de George Edward, dans son document AfricaFICC.

Première bonne nouvelle, le Nigeria, première économie d’Afrique, sort enfin de la récession ; la croissance du Ghana se poursuit et les plus petits pays de la région connaissent une reprise après avoir subi les effets prolongés de l’épidémie d’Ebola de 2013 à 2016.

Dans le cas du Nigéria, les données indiquent que le pays  représente environ 90 % du PIB régional et des exportations qui se concentrent principalement sur du pétrole brut. Pour 2018, les écrans sont visiblement au vert pour le Nigeria et le Ghana. La production pétrolière s’améliore au Nigeria. Le Ghana tire  pour sa part va profiter d’une augmentation du budget et de la hausse de la production d’électricité cette année.

Au-delà du Nigéria et du Ghana, d’autres pays comme la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone connaissent une reprise alors qu’ils se remettent des effets de l’épidémie d’Ebola. Le cas de la Gambie est une illustration parfaite de l’impact de la stabilité d’un pays sur son économie. Selon le communiqué, l’amélioration de la situation politique en Gambie stimule les perspectives économiques.

L’Afrique de l’Ouest anglophone est un producteur important de matières premières agricoles. Il s’agit notamment du cacao, noix de cajou, caoutchouc naturel et bois.  Les avancées technologiques notamment l’implantation de diverses industries dans ces pays anglophones leur permettent de prendre de l’avance sur les autres surtouts francophones. Le Nigeria a bâti à Lagos le plus grand complexe de raffinage du sucre au monde et est parvenu à cesser les importations de sucre raffiné et en paquet.

L’Afrique de l’Ouest est un vrai centre financier. Elle détient environ 39 % des actifs bancaires de l’Afrique moyenne en 2015 (principalement au Nigeria) selon les estimations. Le Nigeria et le Ghana abritent deux des plus grandes bourses d’Afrique, à Lagos et Accra.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.