Clash Ariel Sheney-Arafat DJ: vers une paix des braves ?

26 Vues, 4 Aujourdhui

En novembre 2017, la nouvelle de la rupture entre Arafat DJ et Ariel Sheney s’est répandue comme une traînée de poudre.L’information était à peine croyable dès le départ tant les deux artistes s’entendaient bien.Hélas, elle sera plus tard confirmée par les deux protagonistes. S’en suivront des mois où les deux artistes ivoiriens du Coupé-décalé ne s’adresseront plus la parole.

Plus aucune collaboration entre les deux amis, membres de la « YôrôGang». Mais depuis peu, les choses semblent s’arranger entre les deux anciens complices.

Selon les révélations de la station abidjanaise, Vibe Radio, les cœurs sont désormais à la réconciliation. Et Ariel Sheney est le premier à montrer des signes d’apaisement. Le compositeur du hit « Ghetto » a indiqué au public mélomane qu’il « porte toujours DJ Arafat dans son cœur ». Le chanteur qui s’apprête à donner son premier concert ce 1er mai s’est montré stoïque dans une vidéo postée récemment sur sa page Facebook.

« Un père reste un père, un mentor reste un mentor (…) », peut-on l’entendre dire sur les images. Le beat-maker ira plus loin. Il espère la présence du « Yôrôbô ».« Ça va me réjouir de le voir ce jour-là »,a-t-il lâché.A ce spectacle du 1er mai, Ariel promet dévoiler un morceau hommage à son mentor. Un titre que les fans pourront retrouver sur son tout prochain album d’après l’intéressé.

Dans ce morceau, l’artiste promet de poignantes révélations. « Ce sera un plaisir pour moi de vous le présenter le mardi. Un morceau qui va parler de beaucoup de choses », commente-il.

Pour rappel, les relations entre DJ Arafat et Ariel Sheney ont tourné au vinaigre en fin d’année 2017 pour une histoire de clauses de contrat. Le patron de la « YôrôGang » qui avait officialisé il y a quelques mois, le départ de Sheney de son écurie, l’a accusé de « trahison ». Allant jusqu’à appeler au boycott du prochain concert de son ancien poulain.

« Je ne peux jamais lui pardonner, c’est lui qui m’a le plus trahi dans ma vie. C’est le diable en personne. », crachait Arafat DJ.
Malgré leur difficile séparation, le beat-maker semble porter le patron de la Yôrôgang dans son estime.Beaucoup d’internautes parlent de sagesse de la part de « Colonel Lobôffouet » (Surnom d’Ariel Sheney).

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *