Ghana: décès de la légende du « highlife », Jewel Ackah

Le légendaire compositeur ghanéen, Jewel Ackah, s’est éteint ce vendredi des suites d’un accident vasculaire cérébral et d’autres maladies à l’âge de 73 ans.

Grand sympathisant du National Democratic Congress (NDC), le principal parti de l’opposition ghanéen, l’artiste est connu pour ses nombreuses chansons ( highlife et gospel )à succès  dont «Arise », l’hymne populaire du NDC.

Quelques semaines avant sa disparition, il a accusé le parti de négligence, affirmant qu’il n’avait pas reçu de soutien de leur part après toutes les années de sacrifices.

Dès l’annonce de son décès, les réactions affluent de partout. l’ex-président Jerry Rawlings est l’une des premières personnalités à rendre hommage à la légende de la musique ghanéenne.

« Vous avez apporté une contribution significative à l’industrie musicale ghanéenne…Vos chansons sont immortalisées dans le NDC… Le Ghana a en effet perdu un bijou. Que la terre te soit légère Jewel Ackah. Sincères sympathies à ta famille  » , a déclaré l’ancien président et fondateur du NDC, Jerry Rawlings.

Jewel Ackah était l’un des nombreux musiciens ghanéens qui ont su rendre populaire la musique « highlife » dans les années 80. Sa douce voix et son alléchant Fante Lyrics en ont fait un artiste exceptionnel.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.