Maroc: violée par ses trois ravisseurs à l’âge de 16 ans !

La vie est tellement dure pour certains, d’où elle ne leur procure que la tristesse, là où ils ne s’attendaient pas. Des phénomènes de société existants dans certains pays, rendent l’existence si compliquée pour ceux qui en goûtent au malheur. Ainsi donc, parmi ces fléaux qui se répandent dans presque tous les pays du monde, il y a celui qu’on surnomme « viol », c’est-à-dire obliger une personne à commettre l’irréparable sans son consentement, soit de force.

Ça se passe souvent au détriment des jeunes filles innocentes, qui par la force des choses se retrouvent après jetées comme on jette une chose sans valeur. Dans bien des cas, on retrouve ces jeunes filles à l’âme meurtri par la mauvaise tournure des évènements. Certes des fois, on les rend coupables d’avoir provoqué cela, mais un viol est considéré comme un crime contre-nature, laissant souvent, si ce n’est toujours des séquelles et des blessures inguérissables.

C’est le cas d’une jeune fille de la région d’El Jadida au Maroc et plus exactement dans le Douar Ouled-Sidi-Amara dans la commune de Belaoune. Elle est à peine âgée de 16 ans qu’elle était kidnappée par trois individus, avant de subir un viol collectif sur son corps fragile.

C’est ce que le père de la fille en question, devenue en un laps de temps assez cours « victime » par la sauvagerie humaine avait révélé sur un site d’informations local que sa fille a été enlevée du domicile familial par trois individus.

Il a souligné que ces individus avaient pénétré dans son domicile et ce en son absence pour commettre cet ignoble crime dans un endroit qui est presque vide. Le père déplore les préjudices subis par sa fille, d’autant plus que les trois individus n’ayant éprouvé aucune compassion, ni pitié à l’encontre de sa fille, qui est innocente en plus.

Ce n’est apparemment pas la première fois que la jeune fille est kidnappée, puisque selon son père, sa fille a été déjà kidnappée par le passé, et ce par un jeune qui avait demandé sa main au mariage.

Selon le père, cet individu l’avait séquestrée et cachée pendant deux mois, d’où une plainte qui a été déposée auprès de la gendarmerie royale de la région. Cela dit, cette fois, la jeune fille a été enlevée de force de chez elle pour être sauvagement violée par ses trois ravisseurs.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.