Elections municipales en Tunisie : L’appel au boycott des militaires suivi à 88% !

7 Vues, 1 Aujourdhui

Les élections municipales en Tunisie auront lieu le 06 Mai prochain. Cette date a été décidée pour le vote civil, alors que pour les militaires et les éléments de la sécurité, ils ont voté dimanche passé. On signale que seuls 12% de cette catégorie ont voté. C’est du moins ce que l’instance supérieure indépendante pour les élections de ce paysindique.

Les chiffres donnés attestent cette thèse, ou 4492 d’entre les 36495 militaires et sécuritaires inscrits au registre des électeurs, se seraient rendus aux urnes pour élire leurs représentants aux conseils municipaux. C’est dans la ville de Monastir où il y’avait le nombre le plus élevé d’électeurs, où seuls 373 électeurs.

 

Sur un autre registre, à Tataouine, c’est seuls 28 d’entre eux ont voté.  Pour le taux de participation le plus faible ; il a été enregistré dans le gouvernorat de Jendouba et qui n’a pas dépassé les 5%. Selon le président de l’instance supérieure indépendante pour les élections, ce faible taux est dû aux appels lancés par certains syndicalistes sécuritaires pour boycotter les élections.

Cela dit, le président de l’instance en question a déclaré que dépouillement des bulletins de vote des militaires et sécuritaires aura lieu le 06 Mai, en même temps que celui des civils, tout en ajoutant que son instance a assumé sa mission sur le plan de la logistique. Il a précisé que son effectif a assuré le bon déroulement des élections dans les différents bureaux de vote.

A cet effet, 359 bureaux de vote et 350 centres avaient été aménagés par l’instance pour l’opération de vote des militaires et sécuritaires. Rappelons que c’est une première dans l’histoire de la Tunisie que les militaires et les sécuritaires votent et ce après l’amendement du code électoral de l’année 2014.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *