Finale Coupe d’Algérie: l’USMBA s’adjuge le trophée face à la même équipe (JSK)

8 Vues, 2 Aujourdhui

La finale de la coupe d’Algérie, version 2017/2018 s’est jouée cet après-midi au stade du 05-Juillet et avait opposé la JS Kabylie, 10è au classement du championnat avec 33 points et l’USM Bel Abbes qui est à une place au dessus, soit à la 9è avec 35 unités au compteur. Une rencontre qui était très attendue entre les galeries des deux clubs et où toute l’Algérie sportive ne parlait que de ce match qui restait important aux yeux de tous les sportifs algériens.

Dans un stade archi-comble, ladite rencontre a été précédée par la finale de la coupe d’Algérie des militaires qui avait opposé la première région militaire à l’école technique de l’intendance, et où c’était la première équipe qui s’était imposée sur le score sans appel de cinq à zéro. Ce qui fait que c’est là le 9è trophée de la 1ère région militaire en 46 éditions.

Revenons au match entre les gars du Djurdjura et ceux de la Mekerra, c’était allé aussi vite, avec le premier but inscrit par les gars de Sidi-Bel-Abbes, à la 2è par Belahouel Hamza, et ce suite à un crochet effectué devant le capitaine Essaid Belkalem. Ce but semblait couper les jambes des joueurs Kabyles, qui n’ont pas montré grand-chose, d’où des duels perdus face à leurs vis-à-vis.

De retour de la pause, et alors qu’in s’attendait à un retour de la JSK, c’était plutôt l’USMBA qui a ajouté un deuxième but par le même joueur, Belahouel à la 48’ de jeu et la 3è de la deuxième mi-temps. Les Kabyles ont jeté dés lors leurs forces dans la bataille, et c’est ainsi que Benaldjia et sur un coup-franc direct met le cuir sur la tête de Djerar, qui bat le gardien Athmane Toual.

A la 74’, la JSK était obligée de jouer à infériorité numérique, après l’expulsion du gardien Asselah qui s’est distingué avec ce geste condamnable envers un joueur Bel-Abbesien et ce dans la surface de réparation. En sus de cela, l’arbitre central avait désigné le point du penalty, tiré par Bounoua à la 76’, mais le gardien remplaçant Boultif s’est interposé avec brio.

On jouait un dernier quart d’heure à déconseiller aux cardiaques et malgré, le réveil des « Vert et Jaune », mais il était dit que la coupe a choisi les capés de Chérif-El-Ouezzani, qui remportent ainsi leur deuxième trophée de la coupe, après celui de 1991. Le comble, c’est que ces deux coupes ont été remportées face à la même équipe, la JS Kabylie en l’occurrence, bien qu’en 1991, le score était sur le score de deux buts à zéro.

Vingt-sept ans après, les gars de la Mekerra remportent leur deuxième trophée et représenteront l’Algérie pour la prochaine édition de la coupe de la CAF (C-2), en compagnie du club qui prendrait la 3è place du championnat, à la fin de l’exercice en cours.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *