Gabon: l’Assemblée nationale dissoute, le gouvernement rend le tablier

11 Vues, 2 Aujourdhui

Le Premier ministre Gabonais Emmanuel Issoze Ngondet a présenté la lettre de démission de son gouvernement au chef de l’Etat mardi, au lendemain de la dissolution de l’Assemblée nationale par la Cour constitutionnelle.

Cette dernière avait aussi demandé le départ du gouvernement. Lundi, la Cour a dissout l’Assemblée nationale tout en demandant la démission du gouvernement car, soutient-elle « le calendrier électoral n’a pas été respecté ».

En principe, le Gabon devait organiser des élections législatives avant fin avril. Ali Bongo est appelé à nommer un nouveau Premier ministre qui aura pour mission d’organiser le scrutin.

Cette décision a été saluée par certains leaders de l’opposition. « Pour une fois, la Cour constitutionnelle est allée dans la bonne direction », a déclaré David Madinga , porte-parole de la Coalition des 51 partis de l’opposition.

A en croire les analyses, ce nouveau gouvernement aussi démissionnerait aussitôt après les élections puisque l’Assemblée nationale ne sera pas disponible, le gouvernement ne pourra pas répondre devant le Sénat.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *