Macron veut poursuivre les commanditaires des violences à Paris

11 Vues, 1 Aujourdhui

En France, pendant que se déroule une manifestation syndicale dans l’après-midi du mardi, des heurts ont éclaté à Paris entre les forces de l’ordre et un millier d’individus encagoulés. Ceci a dévoyé les cortèges des manifestations de la commémoration de la Fête des travailleurs.

Le chef de l’État Emmanuel Macron en déplacement en Australie a condamné « avec une absolue fermeté les violences qui ont eu lieu aujourd’hui et qui ont dévoyé les cortèges du 1er mai », dans un message sur son compte twitter.

« Tout sera fait pour que leurs auteurs soient identifiés et tenus responsables de leurs actes », a ajouté le président alors que de violents incidents ont terni la manifestation syndicale de mardi à Paris.

Joignant l’acte à la parole, peu avant 19h, les autorités ont fait état d’au moins 200 black blocs arrêtés en marge du cortège. 94 personnes avaient déjà été déférées dans des commissariats de la ville pour entamer des poursuites.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *