Nigeria: encore des vies emportées par la secte Boko Haram

21 Vues, 2 Aujourdhui

La sécurité au Nigéria est toujours menacée. Une double explosion attribuée au groupe Boko Haram vient de faire au moins 24 morts mardi 1er mai, dans une mosquée de Mubi au nord-est du pays.

Selon Othman Abubakar, porte-parole de la police de l’Etat d’Adamawa, « pour l’instant, le bilan est de 24 morts » pendant que les sources hospitalières avancent un chiffre d’environ 48 personnes tuées.

Un peu plus tôt, un secouriste volontaire, Habu Saleh déclarait en ces termes: « nous avons transporté des dizaines de morts et de blessés vers l’hôpital et l’opération de secours est toujours en cours, est encore difficile de donner un bilan exact des victimes, car nous sommes toujours en train d’évacuer ».

Selon les informations, cette explosion est provoquée par un kamikaze qui a déclenché sa ceinture explosive dans une mosquée à 14 h 20 min après la prière de l’après-midi dans la ville de Mubi. Et pendant que les fidèles fuyaient la mosquée, un autre s’est fait exploser dans un marché à proximité.

Il faut souligner que la ville de Mubi est une cible du groupe djihadiste nigérian Boko Haram.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *