Tjiki SIDIBE, sculpteure d’elle-même, féminise le muscle

 Khoudiedji  ( Tjiki ) SIDIBE, franco-sénégalaise, Juge Internationale IFBB, Championne d’Europe, Vice-Championne du Monde, et 4ème au Arnold CLASSIC ! Une femme hors du temps par sa capacité à soumettre son corps à sa volonté, et, en même temps une artiste et une athlète qui soulève chaque semaine des dizaines de tonnes de fonte !

Ce qui surprend le plus chez Tjikin au premier abord, c’est sa simplicité. Aux Etats Unis, où le Body Building est roi, elle serait millionnaires. En France, les clichés ont la vie dure et le muscle se conjugue difficilement au féminin. Les footballeuses et les rugby-women en savent quelque chose !   la femme athlétique, en France, doit démontrer sans cesse qu’elle est et reste résolument féminine.

 

A la vielle des compétition, la silhouette d’une championne de body-building s’affine, se durcit même, puis, entre les compétitions, les formes s’arrondissent, tout naturellement.  Tjiki, comme les autres grandes stars mondiales du muscle au féminin, s’impose  une discipline alimentaire de fer !

Après le fer et les flash des photographes, un sourire sans artifice et la dentelle remplace avantageusement le bikini….

A Lomé, Paul K

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.