Vainqueur de la coupe d’Algérie avec l’USMBA/Chérif El Ouezzani: « notre trophée n’est pas venu comme ça »

L’histoire s’est répétée encore une fois pour le club de la Mekerra, l’USM Bel Abbes en l’occurrence. En effet, ce club s’est distingué cette année avec son parcours en coupe d’Algérie, version 2017/2018, avec son arrivée en finale de cette épreuve populaire par excellence. Non seulement, ce club a atteint ce stade, mais aussi a réussi à s’adjuger le titre devant une équipe de la JS Kabylie, qui n’avait pas démérité, mais qui avait payé les frais de la bonne santé affichée par les camarades de Bounoua depuis un bon bout de temps.

Cette équipe que personne ne voyait en finale, après que l’ex-instance qui lui a défalqué six points pour dettes envers d’anciens joueurs, la ligue nationale en l’occurrence. Mais, elle s’est distinguée de fort belle manière en éliminant des équipes dans les tours précédents, bien que lors des demi-finale, l’équipe avait sué pour éliminer le pensionnaire de la régionale 1 (Blida), le CR Zaouia en l’occurrence que les « Vert et Rouge » de l’USMBA ont battu petitement dans les arrêts de jeu de la rencontre jouée le 14 Avril passé.

Un titre mérité, si l’on voit le parcours de cette équipe, mais aussi son regain de santé affiché avant cette finale, ou pour rappel est allée au stade Omar Hamadi de Bologhine pour battre le Doyen, le MC Alger en l’occurrence dans le match avancé de la 28è journée (1/2). Ce qui l’avait galvanisé pour jouer la finale de la coupe d’Algérie avec un moral au beau fixe, surtout que le club a réussi son maintien en ligue 1 Mobilis, avec 35 points au compteur et ce à deux journées de la fin de l’exercice en cours.

Ainsi donc, s’il y’a un coach le plus heureux, c’est bien celui de cette équipe de l’Union Sportive Médinat Bel-Abbes, Mohand-Tahar Chérif El Ouezani, qui pour rappel était un ex-international algérien et fait partie de l’épopée de l’équipe de 1990 qui avait remporté la coupe d’Afrique des nations qui s’est déroulée en Algérie durant l’année citée. Ce coach a réussi à métamorphoser son équipe et à construire un groupe soudé, ou l’esprit d’équipe prime sur toute autre considération.

Pour l’entraîneur en question, loin de sous-estimer la JSK, déclaré que ce trophée de Dame Coupe est mérité, au vu de ce que l’équipe avait montré depuis les 32è de finale, entre autres. Pour ce titre, il dira « Sincèrement, je suis très ému de ce trophée. On a joué sainement depuis le début de cette coupe et on n’a jamais lésiné sur les efforts pour arriver en finale et remporter la coupe. ».

Il continuera pour dire « Un grand chapeau pour mes joueurs qui avaient appliqué mes consignes à la lettre, devant une équipe de la JSK qui n’a pas atteint la finale par hasard. Je dirais aussi que même si on a subi le match notamment en deuxième période, mais mes joueurs ont su gérer la partie, surtout après le deuxième but inscrit au tout début de la deuxième mi-temps. ».

Enfin, il dira « Maintenant, place aux deux derniers matches restants en championnat, ou on devait jouer comme on avait l’habitude de le faire pour terminer en beauté, bien que je pense que le maintien est déjà acquis. Cette coupe nous ouvrira les portes d’une participation à la coupe de la confédération africaine de foot et ce sera une bonne chose et pour l’équipe et pour la région de Sidi-Bel-Abbes en général. ».

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.