Foot algérien/C.D: l’AS Ain M’lila et le CRB Ain Fekroun sanctionnés par des huis-clos

Encore une fois, la violence sur les terrains de foot algériens a poussé les instances suprêmes du football national, entre autre la commission de discipline à sanctionner les fauteurs de troubles, mais surtout ceux qui n’acceptent pas la défaite, malgré que le foot est fait ainsi comme il est fait de victoires et des nuls. Mais il parait que la défaite est mal acceptée alors qu’elle fait partie dans toutes les disciplines sportives.

Ainsi donc, réunie le mercredi, la commission de discipline a traité les affaires relevant de la 28è journée du championnat de Ligue 1 et de la 27ème journée de Ligue 2 ainsi que de la finale de la coupe d’Algérie entre la JSK et l’USMBA a décidé de sanctionner deux clubs de la ligue 2 notamment.

Le premier club à payer les frais du règlement du championnat algérien, c’est le CRB Ain Fekroun qui avait reçu le CA Bordj-Bou-Arréridj, mais dont la partie a été arrêtée pour la simple raison que les supporters du club local n’ont pas admis que leur équipe soit menée chez elle, alors qu’elle jouait son maintien en ligue 2 Mobilis. Un envahissement de terrain qui avait poussé l’arbitre central à mettre fin aux débats, après avoir attendu plusieurs minutes, avant un possible calme.

La commission de discipline a décidé donc de sanctionner le CRBAF (Bon dernier avec 23 points) ou on peut lire sur le site de la LNF « Match perdu par pénalité à l’équipe de CRBAF pour en attribuer le gain à l’équipe du CABBA qui marque trois (3) points et un score de 3/0. ». Les Chaouias sont donc suspendus à deux matches à huis-clos, assortie d’une amende de 20 millions de centimes.

Le club en question sera privé de la quote-part due au titre des droits de télévision pour le match en question. Il recevra ses deux prochains adversaires chez lui mais sans la présence du public. Ce qui compliquerait bien évidemment sa tâche pour la suite, alors que le club aurait déjà mis un pied en division nationale amateur, selon les rencontres restantes.

Le deuxième match traité avec rigueur est celui ayant opposé l’AS Ain M’lila au MC El Eulma et ou les locaux avait laissé les trois points sur le score de deux buts à un. Ce qui complique déjà sa mission pour la suite, sachant qu’il est actuellement 3è avec 48 points et à un seul point du 4è, qui est le CABBA (47 points).

Le club M’lili est sanctionné à deux matches à huis-clos et devra de ce fait recevoir dans le choc de la 29è et avant-dernière journée son poursuivant immédiat, d’où un match à six points, si l’on peut dire, car il y’ va de l’objectif de l’accession qui reste en jeu. Le club devra aussi payer une amende de 20 millions de centimes pour jets de projectiles dans les tribunes sans dommages physiques et sans préjudice des indemnités financières qui seront demandées par le gestionnaire du stade pour la dégradations de matériel par le public article 69,72 et 32 du code disciplinaire de la FAF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *