JO de la Jeunesse 2022: quatre pays africains en lice pour l’organisation

7 Vues, 4 Aujourdhui

Qui du Botswana, du Nigeria, du Sénégal ou de la Tunisie aura l’honneur d’abriter l’édition 2022 des Jeux olympiques  de la Jeunesse ( JOJ )? Ces quatre pays africains, sont en lice pour l’organisation de cette compétition dont l’édition 2018 se tiendra du 6 au 18 octobre prochain à Buenos Aires.  Le Comité international olympique (CIO)qui souhaite confier l’organisation à un pays africain, a fait l’annonce ce 3 mai 2018.

« C’est le bon moment pour l’Afrique, avait indiqué à RFI Antoine Goetschy, directeur associé des JOJ au CIO. Sur le plan du sport, c’est un continent qui a déjà beaucoup d’activités. Et le sport est une activité qui s’adresse principalement aux jeunes. Or, l’Afrique est le continent qui a la population la plus jeune. […] Au niveau des performances, les athlètes sont là. Au niveau des grands rendez-vous internationaux, le continent était un peu oublié jusque-là. Il est peut-être temps de rattraper tout ça ».

Exclusivement dédiée aux jeunes athlètes âgés de 15 à 18 ans, les JOJ accueillent depuis leur instauration, environ 3.000 à 4.000. Pour rappel, les deux précédentes éditions de cette compétition se sont déroulées respectivement à Singapour en 2010 et à Nankin en 2014.

Selon Rfi, pour la 4e édition, chacun des quatre pays a des arguments à faire valoir. Le Botswana a déjà organisé avec succès les Jeux africains de la Jeunesse (JAJ), en 2014 à Gaborone. Le Nigeria est l’une des plus fortes économies d’Afrique (en 2018, le FMI table sur une croissance de 2,1%). Le Sénégal est généralement bien introduit dans les instances sportives. Quant à la Tunisie, elle accueille régulièrement des manifestations sportives d’importance.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *