Le gouvernement togolais se prononce enfin sur l’affaire « Bolloré »

6 Vues, 1 Aujourdhui

La réaction des autorités togolaises était attendue depuis l’éclatement de cette affaire. Ce jeudi, le gouvernement togolais s’est prononcé sur le sujet. C’est à travers la voix du ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara. Il était l’invité de « audi Actu »  sur Victoire FM.

Le Togo ne se sent nullement concerné par cette affaire. C’est en substance ce que l’on peut retenir de l’intervention de Gilbert Bawara.  Pour celui qui est considéré comme le porte parole du gouvernement togolais, la version officielle servie à l’opinion publique, selon laquelle, le gouvernement a cédé à l’industriel français un terminal à conteneur au Port autonome de Lomé (PAL) en 2011, en contrepartie du rôle joué par Havas, dans la réélection de Faure Gnassingbé à l’élection présidentielle de 2010, ne tient pas la route.

« C’est ridicule, scandaleux, voir même un peu condescendant d’imaginer qu’une agence en communication pourrait avoir une influence quelconque sur une élection présidentielle dans un Etat africain », s’est indigné Gilbert Bawara.

Pour le ministre togolais, cette considération des choses s’apparente à une « injure à l’intelligence et à la sagesse des peuples et des citoyens africains ».

La procédure de passation de concession pour la construction et la gestion d’un terminal que le Groupe Bolloré a obtenu au PAL pour une durée de 35 ans, a eu lieu dans les règles de l’art, rassure Gilbert Bawara tout en… Lire la suite

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *