Mali: Daba Diawara, un nouveau candidat à la présidentielle

Au Mali, les candidats continuent de s’annoncer du jour au jour surtout à l’approche de l’élection présidentielle de juillet prochain. Une quinzaine d’entre eux se sont déjà déclarés. Le dernier en date demeure Daba Diawara. Le leader du Parti de l’indépendance, de la démocratie et de la solidarité (PIDS), un mouvement d’opposition, a été investi à son tour à Bamako.

La salle du Mémorial de Modibo Keita de Bamako, la capitale malienne a servi de cadre pour la cérémonie. Occasion pour l’ancien ministre de la Réforme de l’Etat d’expliquer le bien fondé de sa candidature et sa vision de la situation actuelle du pays.

« J’estime qu’aujourd’hui, le Mali doit se mettre debout pour faire face à tous les dangers qui le menacent, pour un Mali démocratique, un Mali indépendant et souverain », a déclaré le candidat soutenu, par le mouvement « Un Mali debout ».

Une fois élu, Daba Diawara compte véritablement se concentrer sur la situation qui prévaut actuellement au nord du Pays. L’insécurité, le trafic de tous genre, les zones de non droits et autres difficultés des populations trouveront une solution rapide à son avis si les maliens lui accordent une confiance.

Ce juriste de formation entend donc réviser l’accord de paix d’Alger entre le gouvernement malien et les rebelles touaregs de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) car pour lui, celui-ci est caduc. S’il est élu, un nouvel accord sera nécessaire. Il faudra également, selon lui, « une autre manière de gouverner le Mali ».

Mais une victoire au soir de 28 juillet prochain risque d’être très difficile tant les candidatures sont multiples, à moins que Dada réussisse sa campagne et à mobiliser beaucoup derrière lui.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.