Togo: selon Gilbert Bawara, le gouvernement n’a pas d’ordre à recevoir de la Coalition des 14

Pendant que l’opposition accuse le pouvoir en place de continuer à préparer les élections alors que le dialogue politique n’a pas encore abouti, le ministre de la Fonction publique a un autre point de vue sur la question. Selon Gilbert Bawara, le Chef de l’Etat est dans une logique de respect du délai constitutionnel et de la réalisation des réformes pour ne pas tomber dans le piège de blocage de la Coalition de l’opposition.

Plusieurs semaines déjà que le dialogue politique inter-togolais censé apporter une solution à la crise sociopolitique togolaise est en suspens, et la reprise est incertaine. Conformément aux concessions faites par le facilitateur ghanéen avec les deux parties (pouvoir et opposition) dans le cadre de ce dialogue, la Coalition des 14 partis de l’opposition devrait surseoir à ses manifestations de rue et de même, le pouvoir en place a l’obligation de suspendre l’organisation des élections.

Alors que la Coalition des 14 a été interdit de manifester, le gouvernement pour sa part continue de mettre les pions en place pour rendre effectives les élections au cours de cette année. « Les stratégies tendant à faire obstruction au dialogue en empêchant de parvenir à un consensus et un compromis sont peine perdue parce que cela ne va pas émousser et freiner le gouvernement dans son engagement à faire adopter les réformes. Toutes les voies de droit légales qui sont permises seront utilisées pour faire adopter les réformes », justifie-t-il.

En ce qui concerne le processus du dialogue qui a été mis en… Lire la suite

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.