Burkina Faso: le mea-culpa du parti de Blaise Compaoré au peuple

9 Vues, 1 Aujourdhui

Pour la première fois depuis le départ du pouvoir de Baise Compaoré, le Congrès pour la Démocratie et le Progès (CDP), le parti de l’ancien président a reconnu avoir causé du tort au peuple burkinabé dans la conduite du pouvoir.

En marge de son congrès ordinaire  samedi, le parti a par la voix d’Eddie Komboyigo, l’actuel président du parti présenté ses excuses aux burkinabés pour les torts causés lors du règne de l’ancien leader du parti Blaise Compaoré.

« Le CDP connait que tout n’a pas été parfait lorsqu’il exerçait le pouvoir », a déclaré M. Komboyigo samedi lors de l’ouverture du congrès du parti.

Selon lui, malgré les acquis indéniables de son parti dans l’exercice du pouvoir, celui-ci a connu « des insuffisances et des échecs dans la mise en œuvre de sa politique ». Le nouveau président du CDP a affirmé que son parti assume des « parts de responsabilité » pour ne pas avoir répondu « aux exigences des populations ».

Pour toutes ces raisons, M. Eddie Komboyigo a demandé pardon au peuple burkinabé au nom de son parti, rapporte BBC. « Le CDP demande humblement pardon à notre peuple pour tous les actes posés et qui ont contrarié ses aspirations quotidiennes », a laissé entendre M. Komboyigo.

A l’en croire cette excuse, n’est qu’une invite dans le but de s’asseoir autour de la table pour « une réconciliation sérieuse » afin de « bâtir une nation unie, forte et prospère »

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *