Nollywood Week : le Nigéria continue la conquête

18 Vues, 2 Aujourdhui

C’est un événement qui est devenu une tradition pour les amoureux du cinéma nigéria. La Nollywood Week s’est installée à Paris depuis le 3 mai dernier et prend fin ce dimanche. La 6ème édition vise comme les précédentes à offrir au public français, européen les productions nigérianes.

Ce festival voudrait donc mettre en avant le cinéma nigérian.  Nollywood Week à Paris montre une sélection des meilleurs films de la seconde industrie productrice de films au monde et l’audace des réalisateurs de plus en plus décomplexés. C’est un moment prisé de rencontre et d’échanges avec les acteurs, des réalisateurs, des producteurs ou des superstars.

L’édition de cette année a été ouverte avec un Mariage à la Nigériane 2 (The Wedding Party 2) de Niyi Akinmolayan.  Nollywood ne connaît pratiquement plus de tabou. Un cinéma osant à la fois de montrer des femmes modernes en quête du bonheur, d’aborder le problème de l’inceste, des élèves abandonnés à l’école ou les ravages provoqués par les multinationales pour exploiter les ressources humaines et naturelles en Afrique.

Et pour le compte de l’édition 2018 du festival Nollywood Week, les réalisateurs ont encore pris plus de liberté. Comme nouveauté, un film qui traite le problème du terrorisme. The Delivery Boy, du réalisateur Adekunle Adejuyigbe, parle du terrorisme d’une manière très  subtile pour ne pas choquer. Il décrit les dilemmes auxquels une personne faisant partie d’une organisation terroriste est confrontée. Le film humanise tout cela avec une personne qui souffre et qui est amoureuse. Le court métrage Waiting for Hassana, de Funa Maduka également fait référence directe à l’enlèvement des filles de Chibok [ville de l’extrême nord-est du Nigéria], par des membres de Boko Haram.

Nollywood Week est donc un carrefour de partage des talents et richesses du continent en génératl et du Nigéria en particulier. Il s’agit aussi d’offrir une plateforme de promotion pour les jeunes talents qui montent, les acteurs tout comme les réalisateurs.

A deux jours de l’ouverture du Festival de Cannes, les Nigérians ont trouvé un vrai moyen de faire parler d’eux dans la capitale française.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *