Boko Haram: 15 000 personnes tuées à ce jour dans la sous-région

Boko Haram continue de sévir. Le Tchad, pays voisin du Nigéria, connait ces derniers temps des attaques répétées de la bande djihadiste Boko Haram.

La dernière en date est celle perpétrée contre quatre agents de l’Etat, un militaire et un civil pendant qu’ils sont en activité dans un poste de contrôle de l’armée tchadienne sur une île du lac Tchad dans la nuit de samedi à dimanche.

« Des éléments de Boko Haram ont attaqué un poste avancé de l’armée tchadienne de la localité de Gabalami, non loin de Kinassarom, sur une île du Lac Tchad, tuant deux douaniers, deux agents des eaux et forêts, un militaire et un civil », a déclaré une source militaire.

Selon les informations, après avoir tué les six personnes, les assaillants ont été repoussés mais ont réussi à s’enfuir sains et saufs.

Il faut rappeler que l’armée tchadienne et des groupes civils organisés patrouillent dans la zone du lac Tchad depuis des années pour empêcher le retour des jihadistes de Boko Haram dans la région du lac Tchad mais cette initiative n’arrive toujours pas à les dissuader.

De 2009 jusqu’ au aujourd’hui plus de 15.000 personnes ont perdu la vie  dans la sous région.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.