Sénégal: un universitaire publie un calendrier avec des prénoms locaux

Samba, Ngoor ou encore Djeygan, c’est ce genre de prénoms typiquement sénégalais qu’on retrouve sur un calendrier que vient de mettre au point Babacar Mbaye Diop, un professeur d’université sénégalais.

Fruit de douze années de travail, ce calendrier compte 365 jours, et est constitué de 500 prénoms, tous issus des cultures locales.

Dans un pays où les noms locaux tendent à disparaître, l’objectif de l’universitaire est de préserver une partie de l’héritage des différentes cultures sénégalaises.

“J’ai fait cela pour la sauvegarde et la conservation de ce patrimoine important. Parce que de plus en plus, on perd ces prénoms au détriment des prénoms d’origine arabe (Babacar, Ousmane, Mouhamed, …) ou occidentale (Jean, Paul, Pierre, …), alors qu’avant d’être des musulmans ou chrétiens, nos ancêtres avaient (leurs propres) prénoms”, a-t-il expliqué à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar où il présentait son œuvre fin mars.

Grâce à la gratuité du calendrier et son accessibilité à tous les Sénégalais, le professeur Diop espère que son travail aura un écho retentissant et facilitera une prise de conscience sur l’enjeu, rapporte africanews.com.

Spécialiste de la philosophie de l’Art et de la Culture, Babacar Mbaye Diop travaille  un projet semblable : il répertorie les noms des jours et des mois en Wolof, l’une des langues les plus parlées au Sénégal.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.