La Mauritanie met l’accent sur l’autonomisation des femmes !

15 Vues, 1 Aujourdhui

Dans les pays maghrébins, les femmes s’épanouissent davantage au fil des années, en enregistrant des acquis considérables, qui font d’elles des parties prenantes importantes dans différents domaines et secteurs de la vie quotidienne.

On y retrouve des femmes dans l’économie, la culture, et même dans la politique, ou dans certains pays, elles se portaient candidates aux élections et se présentent comme des actrices dans les assemblées, qu’elles soient dans l’assemblée populaire communales (APC), wilayas (APW) ou nationales (APN).

En Mauritanie, la femme représente un acteur clé dans les secteurs cités en haut. Malgré cela, beaucoup reste à faire pour qu’elle ait une place prépondérante dans la société et arrache des acquis, ou faire partie des instances dirigeantes tout comme les hommes.

A cet effet, pour permettre aux femmes mauritaniennes d’aller de l’avant, des actions se multiplient en ce sens. C’est ainsi qu’une conférence d’engagement des réseaux religieux pour l’autonomisation des femmes et des jeunes et le dividende démographique au Sahel a débuté lundi dans la capitale (Nouakchott), à laquelle certaines délégations du groupe des G5 prennent part.

Durant quatre jours, les conférenciers feront des exposés théoriques sur l’autonomisation des femmes et des jeunes. Ils feront allusion à la position de la religion islamique par rapport à la poursuite de l’éducation formelle des filles. Ce sera aussi une occasion de voir l’impact des droits de la femme et ses avancées, tant sur le plan économique que social. Il sera question de promouvoir la femme à des postes de responsabilités plus conséquents. La lutte contre l’extrémisme en Islam et l’analyse des problématiques spécifiques des pays.

A cet effet, le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, A.O.El- Daoud, a indiqué que le choix de son pays pour la localisation de cette conférence est motivé par le fait que la Mauritanie possède une réputation sur le plan, notamment régional en tant que lieu de paix, de sciences, d’échanges et  d’ouverture d’esprit envers les autres.  Il aurait déclaré que la Mauritanie servait de pont de jonction et de liaison culturelle vers plusieurs endroits, et ce depuis belle lurette.

En Mauritanie, la femme était souvent à l’avant-garde de ses ambitions, d’où son rôle prépondérant dans le  développement et la formation des générations futures. La préservation des droits de la femme et son ascension reste un objectif important. Les autorités mauritaniennes ont pour ambition de pérenniser leurs actions pour permettre aux femmes d’être autonomes.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *