Foot: Madjer sous les feux de critique après la défaite face à l’Arabie-Saoudite

14 Vues, 3 Aujourdhui

Se trouvant en Espagne pour un stage de perfectionnement, l’équipe algérienne des joueurs locaux s’était inclinée mercredi dernier dans la soirée face à l’équipe première de l’Arabie-Saoudite dans une rencontre s’étant jouée au stade Ramon de Carranza se trouvant à Cadix.

L’équipe algérienne des joueurs locaux, drivée par l’ex-capitaine des « Vert », Rabah Madjer a été battue sur le score de deux buts à zéro, et ce face à une équipe qualifiée pour le mondial Russe (2018) et qui se trouve elle aussi en stage bloqué pour préparer justement cette coupe du monde qui débutera à la mi-juin.

Cette équipe algérienne surnommée « A’ » car étant composée de joueurs dans la majorité évoluant dans le championnat algérien de ligue 1 et pas des moindres, a joué avec la composante suivante : Moussaoui, Azzi (Arous 63’), Benmoussa, Chafai (Cap), Naâmani, Boukhanchouche (Benkhemassa 46’), Cherif El-Ouazzani (Bourdim 72’), Bennacer (Zouari76’), Belkheir (El-Orfi, 53’), Abid, et Lakroum (Bouguelmouna 58’).

Les « Fennecs » avaient encaissé le premier à la 2è minute de la 1ère mi-temps, et ce suite à un coup-franc direct  exécuté comme il faut par Salmane Al-Fradj. C’est sur ce score d’un but à zéro en, faveur des Saoudiens que l’arbitre espagnol a renvoyé les deux équipes aux vestiaires pour la pause.

De retour sur le terrain en seconde période, les Saoudiens ont ajouté un second but à la 81’minute par le joueur remplaçant, Yahia Al-Shehri sur une contre-attaque. Cette rencontre amicale à enregistré la participation du milieu de terrain offensif Ismail Bennacer et le jeune joueur envolant en Italie Belkheir.

Cette défaite n’était pas du goût des supporters et autres observateurs de la balle ronde algérienne, qui ont commencé dés lors à critiquer le coach national, Rabah Madjer, qui selon eux a échoué dans la composition d’une onze local capable de donner du fil à retordre à une équipe Saoudienne qui, même si elle est mondialiste, mais n’avait rien d’un foudre de guerre, plutôt qu’elle a exploité des erreurs défensives des camarades de l’usmiste, Chafai.

Pour certains, Madjer devrait revoir sa copie et convoquer d’autres joueurs capables de donner un plus à l’équipe nationale des locaux et pourquoi pas une place en équipe première, qui est composée essentiellement de joueurs émigrés évoluant dans les championnats étrangers, notamment européens.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *