Ghana: le président Akufo-Addo suspend quatre juges pour corruption

Le reportage vidéo d’un journaliste d’investigation ghanéen a permis de révéler au grand jours le degré de corruption dans lequel nage la plus Haute cours de justice du Ghana.

Alors qu’il y a à peine un an, quand vingt  juges, toutes cours confondues, avaient été suspendus pour corruption, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo viennent de suspendre quatre autres juges de la Haute  cours de justice du pays, accusés d’avoir exigé des pots-de-vin. Ceci, suite à la conclusion d’une enquête les rendant coupable.

En effet dans le reportage d’Anas Arameyah, on voit deux juges exigeant de l’argent pour en contrepartie influencer des jugements.

Selon les médias ghanéens, une commission spéciale d’enquête a été mise en place. Cette commission a découvert en plus des juges exigeant l’argent qu’il y en avait deux autres, qui eux ont exigé des rapports sexuels en contrepartie.

D’après dernier le rapport annuel de Transparency International sur la corruption, le Ghana a perdu 11 places et se loge désormais à la 13e positon au classement africain avec 40 comme score; un score légèrement en décas de la moyenne ( 43).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *