Exactions policières au Togo : « Honte et malheur à nos frères d’armes », Me Dodji Apevon

Le président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), parti membre de la Coalition des 14 partis de l’opposition se dit offusqué par les ruses dont fait usage le régime de Faure Gnassingbé pour se maintenir au pouvoir. Brimée par les forces de l’ordre, la population togolaise ne restera pas pourtant inactive, assure-t-il.

« Un peuple qui se bat pour sa liberté et son avenir, un peuple qui désire ardemment reprendre sa souveraineté des mains des imposteurs, des oligarques prédateurs, ne renonce jamais à la lutte. Le vaillant peuple togolais n’abdiquera pas dans sa quête effrénée de la liberté comme le lui recommande notre hymne. Sa détermination à en finir avec ce système rétrograde qui empêche tout progrès et tout développement reste intacte », a déclaré Me Dodji Apevon dans une interview accordée à notre confrère « La Manchette ».

Selon lui, le pouvoir en place a l’impression qu’il maîtrise la situation, mais il n’en est rien. Alors que le gouvernement reste inflexible et refuse tout compromis, la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, la société civile et la diaspora togolaise s’organisent pour apporter une solution rapide à la crise politique au Togo qui n’a que trop duré. L’homme politique a saisi cette occasion pour dénoncer une fois encore les exactions commises à l’endroit des paisibles populations par les forces de l’ordre.

Source: togotopinfos.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Exactions policières au Togo : « Honte et malheur à nos frères d’armes », Me Dodji Apevon

  1. Bonjour, mon petit cyber que j’ai créé a été cassé lors des manifestations à sokode. Pire encore les militaires ont cassé cette boutique 2fois de suite. En août et en septembre. Alors j’ai du abandonné la boutique que j’aime beaucoup. Je ne pardonne ni à Faure ni aux commanditaires ni ceux qui ont tiré à balles réelles sur ma boutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.