Ebola en RDC: risque de propagation « élevé », l’OMS se prépare au pire !

La fièvre d’Ebola qui a décimé des centaines de vies ces dernières années en Afrique, a refait surface en RD Congo il y a quelques jours. L’épidémie a été déclarée le 8 mai dernier par les autorités congolaises. L’OMS juge « élevé » le risque de propagation de l’épidémie d’Ebola dans le pays.

Sur la période du 8 au 10 mai, les autorités congolaises font état d’un décès et de onze cas de fièvre hémorragique, renseigne RFI qui souligne tout de même que « tous ne sont pas positifs à Ebola ».

« Les premières analyses réalisées ont pour l’instant confirmé la présence du virus Ebola chez deux personnes », précise la même source.

A noter que le foyer de l’épidémie se trouve dans la zone de Bikoro, mais il n’a pas encore été précisément localisé. L’OMS a annoncé qu’elle se préparait au « pire des scénarios ».

Selon le directeur du Programme de gestion des situations d’urgence de l’OMS Peter Salama, deux cas supplémentaires supposés d’Ebola auraient été signalés en RDC ce vendredi 11 mai, portant ce chiffre à 34.

« Nous sommes très préoccupés et nous nous préparons à tous les scénarios, y compris au pire des scénarios », a déclaré M Salama.

Pour l’heure, il est notamment demandé à la population d’observer des règles d’hygiène comme se laver les mains au chlore. L’OMS annonce l’arrivée des vaccins entre jeudi et vendredi prochains.

Au terme de sa visite, le directeur général de l’OMS espère une « meilleure issue » à la neuvième épidémie d’Ebola sur le territoire de la RDC depuis 1976.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *