L’inauguration de l’ambassade des USA à Jérusalem fait 52 morts et 1700 blessés

211 total views, 3 views today

Au moins 52 morts et 1700 blessés dans un affrontement entre manifestants palestiniens et soldats israéliens à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, quelques minutes avant l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem.

Prévue à 16 heures (13H00 GMT), la cérémonie d’inauguration semble ne pas avoir l’adhésion de tous les Palestiniens. Ces derniers manifestent contre le transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem.

Tout a commencé lorsque les manifestants voudraient s’approcher du dispositif sécuritaire mis en place par l’armée israélienne. Les soldats de Tsahal ont répondu par tirs aux jets de pierres des manifestants à leur endroit. A souligner qu cinq journalistes palestiniens ont été touchés par balles.

L’opinion internationale condamne cette violence. Le gouvernement palestinien appelle la communauté à intervenir.
Il faut une «intervention internationale immédiate pour stopper l’horrible massacre commis à Gaza par les forces occupantes israéliennes contre notre peuple héroïque », exige le porte-parole du gouvernement palestinien, Youssouf al-Mahmoud dans un communiqué

De son côté, la Turquie condamne le gouvernement de Donald Trump. Pour Bekir Bozdag, porte-parole du gouvernement turc « l’administration américaine est autant responsable qu’Israël de ce massacre ».

De nombreuses personnes décédées ou blessées ne semblaient représenter aucune menace imminente au moment où elles ont été abattues », soulignent des experts.

Pour sa part, l’ONU, organe de paix, demande une cessation immédiate des massacres contre les manifestants. Elle exhorte l’État israélien « à mettre immédiatement fin à l’usage disproportionné de la force contre les manifestants palestiniens ».

Et de poursuivre, elle dit être « gravement préoccupés par le fait que de nombreuses personnes décédées ou blessées ne semblaient représenter aucune menace imminente au moment où elles ont été abattues ».

Soulignons que les Palestiniens considèrent cette inauguration comme une provocation car la date choisie, précède juste les commémorations de la « Nakba », la « catastrophe » que représente la création d’Israël pour des centaines de milliers d’entre eux chassés ou ayant fui de chez eux en 1948.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.