Toko Ekambi, le joueur Camerounais lauréat du Prix Marc-Vivien Foé 2018

« C’est quelque chose de fort ! Je suis Africain et Camerounais », voilà les tout premiers mots du footballeur Karl Toko Ekambi, qui vient de  remporter le Prix Marc-Vivien Foé 2018, ce 14 mai.

Eh oui, avec 264 points, l’attaquant de l’Angers SCO a été désigné meilleur footballeur africain du Championnat de France (Ligue 1) par un jury de 68 spécialistes. Il a surclassé le Tunisien du Stade rennais Wahbi Khazri et le Burkinabè de l’Olympique lyonnais Bertrand Traoré.

Avec ce sacre, Karl Toko Ekambi devient ainsi le tout premier Camerounais à remporter cette distinction créée en 2009. e

Avec 17 réalisations en 36 matches, souligne RFI, le natif de Paris a plus que contribué au maintien de l’Angers SCO en première division. Ses performances en ont en outre séduit plus d’un. Il est d’ores et déjà acquis que Karl Toko Ekambi jouera dans un autre club en 2018-2019.

PRIX MARC-VIVIEN FOÉ 2018 : LES RÉSULTATS DU VOTE (RFI)

1. Karl Toko Ekambi (Cameroun/Angers SCO) 264 points
2. Wahbi Khazri (Tunisie/Stade rennais) 165
3. Bertrand Traoré (Burkina Faso/Olympique lyonnais) 61
4. Gaël Kakuta (RD Congo/Amiens SC) 38
5. André-Frank Zambo Anguissa (Cameroun/Marseille) 24
6. Julio Tavares (Cap-Vert/Dijon FCO) 16
7. Keita Baldé Diao (Sénégal/AS Monaco) 13
8. Moussa Konaté (Sénégal/Amiens SC) 11
9. Jean Michaël Seri (Cote d’Ivoire/OGC Nice) 8
10. Matthieu Dossevi (Togo/ FC Metz) 7
11. Max-Alain Gradel (Cote d’Ivoire/Toulouse FC) 5
12. Nicolas Pépé (Cote d’Ivoire/LOSC) 3
13. Hamari Traoré (Mali/Stade rennais) 0

PRIX MARC-VIVIEN FOÉ : LE PALMARÈS

2009*: Marouane Chamakh (Bordeaux/Maroc)
2010*: Gervinho (Lille/Côte d’Ivoire)
2011: Gervinho (Lille/Côte d’Ivoire)
2012: Younès Belhanda (Montpellier/Maroc)
2013: Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne/Gabon)
2014: Vincent Enyeama (Lille/Nigeria)
2015: André Ayew (Marseille/Ghana)
2016: Sofiane Boufal (Lille/Maroc)
2017: Jean Mickaël Seri (Nice/Côte d’Ivoire)
2018: Karl Toko Ekambi (Angers SCO/Cameroun)

NB: de 2009 à 2010, le trophée ne s’appelait pas encore Prix Marc-Vivien Foé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *