Prison civile de Lomé : Kpatcha Gnassingbé entre la vie et la mort ?

Les informations se font de plus en plus insistantes. D’abord de subtiles rumeurs, puis de courantes confidences, finalement la nouvelle est traitée par certains journaux de la place. Le prisonnier Kpatcha Gnassingbe, demi-frère du président de la république togolaise, sous les verrous depuis 2009 suite à une affaire de tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat, serait dans un état de santé critique.

Selon des journaux qui citent des sources pénitentiaires, Kpatcha Gnassingbé souffrirait  depuis plusieurs semaines. On affirme que son état de santé « se dégrade de jour en jour ». Les révélateurs de l’information évoquent une blessure qui peine à se cicatriser.

Suivi par une équipe de médecins, le prisonnier aurait même été emmené très tôt dans la journée du 15 mai dernier dans une clinique de la place pour des examens médicaux.

Depuis 9 ans, Kpatcha Gnassingbé croupit à la prison civile de Lomé pour avoir tenté d’ « organiser un coup d’Etat » selon les accusations officielles. Un dossier dans lequel la cour de la CEDEAO a  reconnu sans ambages l’inéluctabilité du procès et sommé l’Etat togolais à réparer les préjudices.

Par ailleurs les « supplications »  du détenu pour obtenir une libération sur la base  d’une grâce présidentielle restent à ce jour sans réponse.

Source: togotopinfos.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Prison civile de Lomé : Kpatcha Gnassingbé entre la vie et la mort ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.