Togo: quelle forme de financement des chorales pour assurer leur pérennité ?

96 Vues, 9 Aujourdhui

Quelle forme de financement des chorales pour assurer leur pérennité ? La question a fait l’objet d’une réflexion le samedi 12 mai dernier au centre culturel Level d’Avenou lors du troisième numéro du Cabaret Musical Sublime Harmonie, CAMUSHA.

Initiée par l’Association Sublime Harmonie, AMSHA, la rencontre a vu la participation du groupe artistique Ourias et des acteurs impliqués dans la promotion du chant choral au Togo. Parmi eux, Monsieur Guy TOGBOGAN, professeur de musique à l’université de Lomé, et Monsieur Daniel AGBLEVON, chef d’entreprise, diplômé en marketing. Au cours des échanges, il a été essentiellement question des difficultés liées au financement des chorales.

Dans le contexte socio-économique togolais, la forme de financement la mieux indiquée pour les chorales selon les panélistes est l’autofinancement;  mais encore faut-il que tous les choristes aient une activité génératrice de revenus pouvant leur permettre de financer les activités de leur chorale. Ce qui n’est toujours pas évident dans la plupart des cas, tant la majorité des chorales togolaises sont essentiellement composées d’étudiants. D’autres pistes de solutions devant permettre aux chorales de s’autofinancer ont été à cet effet proposées par aussi bien les panélistes que les participants.

Le troisième numéro du Cabaret Musical Sublime Harmonie, a été également l’occasion pour le public de découvrir le quatrième recueil de morceaux chorale, intitulé « Mawue na na » du compositeur Assaf kossi KUSIAKU…

Hormis une petite défaillance au niveau de la sonorisation qui n’a en réalité rien entamé à la qualité de l’événement, ce troisième Cabaret Musical a été de l’avis de tous un succès.

Organisé tous les deuxièmes samedi du mois, le CAMUSHA se veut un cadre de valorisation et de promotion de la musique d’ensemble au Togo. Rendez-vous le 9 juin prochain pour le quatrième numéro.

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *