Africa Code Hackaton : les Ivoiriennes sacrées championnes

24 développeuses informatiques se sont regroupées à l’Africa Code Hackaton. C’est un grand concours du numérique qui regroupe uniquement que des jeunes filles africaines âgées de 18 à 26 ans qui évoluent dans le domaine.

Pour l’édition de cette année, ces jeunes filles se sont regroupées du 10 au 16 mai 2018 au Caire, dans la capitale Egyptienne. 8 pays ont essentiellement pris part à cette compétition. Les candidates sont venus du Gabon, de la Tunisie, du Rwanda, du Sénégal, de la Guinée, du Congo et de la Côte d’Ivoire.

Et pour la seconde fois, le trophée a été remporté par des ivoirienne. L’équipe composée de Marlène-Joëlle Ipoté, Eva N’Cho, Aïcha Yasmine Diaby a porté haut le drapeau de la Côte d’Ivoire. Pour les ivoirienne c’est un vrai sacre car la pression de leurs prédécesseurs restait présente au moment de participer à ce rendez-vous continental. La deuxième place a été attribuée à l’équipe Guinéenne dirigée par Halimatou Bah.

Initié par le Ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et Microsoft, il a des objectifs bien précis. Il s’agit notamment de sensibiliser les jeunes filles aux opportunités de formation, renforcer leurs capacités, les inciter à l’entrepreneuriat numérique, encourager le partage, favoriser les échanges culturels.

Mais au-delà de tout il s’agira de susciter la concurrence entre ces filles et créer des solutions technologiques d’utilité communautaire.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.