RD Congo: Edizon Musavuli donne du sens à l’hyperréalisme

Edizon Musavuli, ce jeune Congolais, malgré son jeune âge, redéfinit l’art à sa manière. A seulement 23 ans, le jeune illustrateur et dessinateur émeut par ses œuvres qui s’inscrivent dans le registre de l’hyperréalisme.

Courant artistique (peinture, sculpture) né aux États-Unis à la fin des années 1960, l’hyperréalisme est caractérisé par un rendu minutieux de la réalité inspiré d’images photographiques.

Edizon Musavuli, avoue avoir fait la découverte de ce style en 2015 au Kenya. Bien qu’étant autodidacte, l’artiste a eu l’avantage d’être issue d’une famille artistique, dont le père fait de la sculpture et n’a cessé de l’encourager à réaliser des dessins.

« …j’aurai bien aimé faire les beaux-arts mais je n’ai pas pu, pas par manque des moyens ! Mais mes parents trouvaient que mon talent brut était assez suffisant, que j’avais déjà un haut niveau et qu’aller aux beaux-arts ce ne serait que m’attarder un peu. Alors autant mieux faire quelque chose que je ne connais pas et faire évoluer personnellement le talent que j’avais », a avoué l’artiste dans une interview réalisée par le site This is Africa.

Pour le jeune dessinateur, au-delà de tout, l’art est sa passion et le but de ses dessins est de valoriser la beauté et la culture africaine.

« Je suis dans l’hyperréalisme comme je l’ai dit, donc le but de mes dessins c’est reproduire le plus fidèlement possible la réalité comme dans la vraie vie. Mais ça c’est le cote style ! Mais moi ce que je dessine c’est la culture africaine, la beauté africaine et en général la tradition africaine. Et c’est par ce biais que je passe certains messages qui montrent plusieurs réalités authentiques africaines », a déclaré Edizon Musavuli, un talent de plus qui dit être suivi de très près.

Appréciez quelques œuvres de l’artiste

Image associée

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.