Coopération : quand Tanger convoite Abidjan

Abidjan plaît à Tanger et les premiers responsables marocains ne le cachent pas. Afin d’accroitre une meilleure coopération entre les deux villes, le Président de la région de Tanger a échangé il y a quelques jours avec les premiers responsables ivoiriens sur le sujet.

« Nous sommes en train de préparer le jumelage entre Abidjan et Tanger. J’ai échangé récemment avec le Premier ministre ivoirien (Amadou Gon Coulibaly) », a relevé Ilyas  El Omari, en marge du congrès sur l’innovation et la technologie en Afrique que sa région a abrité les 10, 11 et 12 mai dernier.

Saluant les bonnes relations entre la Côte d’Ivoire et le Maroc impulsées ces dernières années,   par le chef de l’Etat  ivoirien, Alassane Ouattara et le Roi marocain Mohamed VI, M. El  Omari , a confié en toute fierté toute son admiration pour le niveau de développement des deux pays. D’ailleurs, il ne « fait aucune différence entre ces deux pays. Je me sens bien, chez moi en Côte d’Ivoire tout comme ici au Maroc», a-t-il fait remarquer.

Une telle coopération si elle est raffermie pourra bénéficier aux deux parties du monde. Abidjan et Tanger pourront donc profiter d’échanges culturel, de commerce et de savoir faire de chacun. La partie marocaine insiste sur sa politique  touristique dans cette  cité  historique de Tanger  bénéficiant d’atouts naturels. Ils présentent Tanger  comme  étant la 3ème région au  Maroc   qui accueille ces dernières années, un million de touristes  par an.

Malgré ces atouts,  le président de  la région estime que des efforts sont toujours en cours pour conserver les progrès. « On essaye de créer d’autres sites. On ne veut pas miser sur le tourisme classique celui de la mer .On  peut aller plus loin, avec le tourisme culturel. On a la mer, la méditerranée, l’océan. Tanger est la fenêtre de l’Afrique vers l’Europe et vice-versa. Il y’a différentes  civilisations.  cette partie nord -marocaine est une route obligatoire de beaucoup de navires vers l’Afrique et l’Amérique. On a un port qui se trouve en face de l’Europe, parmi les 14 premiers de l’Afrique   », indique  le Président  de la région.

Il n’y aucun doute que le moment venu, la partie ivoirienne aussi pourra évoquer ses atouts également, notamment des atouts culturels fort, un pôle commercial qui ouvre la voie vers les autres pays de la sous-région.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.