Côte d’Ivoire: la production de noix de Cajou a doublé en 5 ans

196 total views, 1 views today

Les choses vont de mieux en mieux dans certains secteurs notamment la culture de certains produits en Côte d’Ivoire. Tout va bien pour le noix de cajou ivoirien. La Côte d’Ivoire a doublé en cinq ans sa production de noix de cajou. Une bonne nouvelle à l’heure où certains pays africains sont inquiets pour l’avenir de leur production.

A en croire le responsable de la filière, cette performance a été obtenue après des réformes qui ont hissé ce pays agricole d’Afrique de l’Ouest au premier rang mondial des producteurs.

“De 2013 à 2017, la récolte de noix de cajou ou anacarde en Côte d’Ivoire est passée de 380.000 à 711.000 tonnes. La production a presque doublé en cinq ans”, a affirmé Adama Coulibaly, le directeur du Conseil coton-anacarde (CCA), qui gère la filière.

La Côte d’Ivoire est un poids lourd dans la culture de noix de cajou. Le pays représente 22% de la production mondiale. Pour l’année 2018, les prévisions sont encore grandes et devront battre les précédents records. Le responsable du conseil coton-anacarde table sur une production de 750.000 tonnes en 2018.

Face à l’inquiétude grandissante des pays de la sous-région, la Côte d’ivoire a pris sur elle d’entreprendre des réformes, notamment le conseil et l’appui des producteurs durant toutes les étapes de la production. Désormais sûr des répercussions positives de leur saison, les producteurs ivoiriens se donnent à fond et maintiennent le pays sur le toit du monde en la matière.

Au-delà de la Côte d’Ivoire, l’Afrique de l’ouest reste le poumon de cette production. En 2017 1612 000 tonnes ont été produites dans la sous-région. Le Nigéria, le Ghana, le Bénin ou encore la Guinée sont les pôles de production.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.