Foot algérien: Bouzidi ne restera pas coach de la JSK

Appelé à la rescousse lorsque le club le plus titré d’Algérie, la JS Kabylie en l’occurrence pataugeait dans les profondeurs du championnat de la ligue 1 Algérienne, risquant même son existence dans ce palier, le coach Youcef Bouzidi ne restera pas dans ce club des « Jaune et Vert » pour la saison 2018/2019.

Ce dernier avait accepté une mission casse-cou, avec une situation délicate vécue par le club du Djurdjura (une région d’Algérie), et malgré cela, il a réussi à sauver le club de la descente et ce à deux journées de la fin de l’exercice 2017-2018.

Le club risquait bien de descendre, alors qu’il était le seul club algérien qui n’a pas connu les affres de la rétrogradation en division 2, avant l’avènement du professionnalisme en Algérie, soit en 2010 ou même après lorsque la division en question était devenue « Ligue 2 ».

Bouzidi avait su comment trouver les mots justes en direction des joueurs, en leur parlant un par un en aparté, sur le pourquoi ils ne donnaient pas ce que le club attendait d’eux et cela leur a permis de reprendre du poil de la bête. Pour preuve, le club a réussi une ascension fulgurante durant le dernier tiers de l’exercice écoulé.

Il a remonté au classement en quittant les dernières loges. Mieux encore, le club a réussi à atteindre la finale de la coupe d’Algérie, là où personne ne l’attendait vraiment. Une finale que malheureusement ne lui a pas souri et la coupe avait choisi l’autre finaliste, l’USM Bel Abbes en l’occurrence qui avait réussi le remake de la saison 1991 devant cette même équipe de la JSK.

Le club avait certes terminé le championnat 12è avec 36 points et à deux points d’avance sur le troisième relégable, l’US Biskra, n’en demeure pas moins que le plus important, c’était le maintien en ligue 1. Ceci, bien que beaucoup devaient affirmer que la place du club n’est pas dans les profondeurs du classement.

Bref, Bouzidi s’est retiré dignement, et le mérite lui revient en grande partie, car il a sauvé la face et permis au club d’être en élite du sport par excellence en Algérie et ce pour la 51è saison sportive de suite, club crée en 1946 mais ayant accédé en élite au terme de l’exercice 1967/68.

La direction du club devrait chercher un autre coach, s’autant plus que possible que le club jouerait sur trois fronts la saison prochaine, soit la coupe et le championnat d’Algérie et probablement la coupe Arabe des clubs, étant finaliste malheureux de la dernière édition, dont la finale jouée le 1er mai dernier.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.