Métiers.africa, une plateforme qui veut revolutionner l’artisanat en Afrique

135 total views, 1 views today

L’artisanat a également besoin de bénéficier des progrès technologiques pour grandir. A l’image de certains secteurs qui bénéficient déjà des bienfaits du numérique, l’Artisanat en Afrique sera mis sous le feu des projecteurs à travers une nouvelle plateforme. Métiers.africa c’est son nom.

Habituellement, les artisans à l’instar des maçons, peintres, plombiers, mécaniciens, couturiers, manquent de visibilité au sein de leur environnement. Ils restent méconnus et ne profitent pas des nouveaux outils de promotion de leurs activités. C’est cette anomalie qui a poussé la fondation Kundi Africa a développé par l’intermédiaire de sa société Métiers Point Africa Sarl, la plateforme métiers.africa.

Pour cette nouvelle plateforme qui vient révolutionner le monde de l’artisanat sur le continent, il s’agira surtout de mettre en relation les artisans et leurs clients. C’est en fait un site web qui met à la disposition des particuliers, les informations relatives à chaque artisan : service, quartier, nombre d’expériences, équipe, jours d’ouvertures, contacts, etc… Les clients eu égard à la satisfaction qu’ils ont de ces services peuvent également attribuer une note et recommander l’artisan à leur entourage. Ceci permettra aux artisans qui se démarquent par la qualité de leurs service d’avoir une notoriété avérée.

Metiers.africa offre un service sécurisé, efficace et gratuit, permettant de chercher, trouver et joindre facilement un artisan en fonction de sa zone géographique. Toutefois, les artisans doivent enrégistrer leurs services. Les initiateurs du projet le rassurent, ils sont sélectionnés sur la base de critères rigoureux et sont capables d’exécuter leurs services dans de meilleurs délais voire à domicile.

Même s’il n’est qu’à sa phase expérimentale, metiers.africa espère déservir toute l’Afrique. « Nous ne voulons surtout pas faire de l’uberisation. Nous voulons juste mettre en contact les particuliers qui ont des besoins avec des artisans qui peuvent satisfaire ces besoins. Nous nous voyons comme un écosystème où vous aurez demain des assurances-vie, de l’assurance éducation, du micro-crédit, du prêt, et pourquoi pas des payements par carte bancaire ou par payement mobile. Dans un premier temps, le test se passe au Bénin et au Togo. Après, on aura le Nigeria où la collecte des informations a commencé, la Côte d’Ivoire, et des partenariats au Rwanda qui sont bien avancés. L’idée, c’est d’avoir un déploiement sur tout le continent. » a déclaré l’initiateur, Kwame Senou.

Métiers Point Africa Sarl qui pilote ce projet ambitieux est basée au Togo et propose des solutions technologiques. La plateforme est disponible en anglais et en français et regroupe déjà 11 catégories d’artisans.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.