Togo/ Encore un incident au sein de la société « Mèches Amina » : le MMLK s’offusque !

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) attire l’attention sur un évènement fâcheux survenu  au sein de la société de production de mèches AMINA ce mardi 22 mai. Une violation du droit de travail qui , selon le président du MMLK, nécéssite une attention particulière sur les conditions de vie et de travail des employés de cette société.

Selon le récit fait par Pasteur Edoh Komi, les travailleurs de la section « Hand Made » de la société ont été exaspérés par une journée qui s’est  mal soldée pour ces derniers.

Pour cause, ces employés auraient été contraints à faire des heures supplémentaires dans le boycott des règles de la loi.

« Après 2 heures supplémentaires qui doivent être payés dans un régime particulier, les compatriotes sont encore contraints à faire la 11ème heure, ce qu’ils ont catégoriquement refusé. Ils ont été empêchés de sortir de leur lieu de travail avant de rentrer chez eux à 19 heures,(alors qu’ils sont censés rentrés à 16 heures) pour ne pas être victimes d’une résiliation brusque de contrat », écrit le mouvement dans une alerte.

Pour le MMLK, il s’agit là d’une « exploitation humaine  faite d’humiliation, d’avilissement, de manque d’égard  et de déshumanisation le tout couronné par le non-respect des lois sociales notamment le code du travail et la convention collective interprofessionnelle ».

Pasteur Edoh Komi dénonce par la même occasion un traitement condamnable en matière de paie. Selon lui, ces employés sont même payés en dessous du SMIG (35.000 francs CFA au Togo).

Le MMLK se dit exaspéré et… Lire la suite

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.