« Pour le retour à la Constitution de 1992 et l’alternance au Togo, nous nous battrons ! », Brigitte Adjamagbo-Johnson

251 total views, 4 views today

Au micro de BBC-Afrique ce jeudi matin, Brigitte Adjamagbo Johnson, la Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise a présenté les dernières évolutions de la situation sociopolitique au Togo. Elle n’a pas manqué de souligner les malversations du régime de Faure Gnassingbé en dépit des nombreux appels à l’apaisement et au respect des droits et libertés des citoyens.

« Nous sommes en plein dans la répression. On a l’impression que notre régime est devenu fou. Les exactions des forces de l’ordre et sécurité sur les populations sont devenues fréquentes. Presque toutes les villes du pays, y compris Lomé sont militarisées », a-t-elle expliqué. Ces actes d’atteinte aux libertés humaines n’épargnent pas non plus les responsables des organisations de la société civile et ceux des partis politiques de l’opposition, a-t-elle dit. En effet, Brigitte Adjamagbo-Johnson et ses compagnons ont été récemment visés.

« Cela fait partie des problèmes que nous allons poser aux prochaines discussions. Mais si le régime pense qu’il crée ces problèmes pour détourner notre attention de l’essentiel, eh bien ! Il se trompe », a indiqué la Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition. Selon elle, le régime de Faure Gnassingbé serait devenu « fou, paranoïaque, obsédé ; et serait prêt à décimer toute la population pour conserver le pouvoir. Cependant, la responsable de la Coalition des 14 a réitéré l’engagement de ce regroupement de mener la lutte jusqu’au bout.

Crédit photo: Daniel Addeh

Source: togotopinfos.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.