Côte d’ivoire: lancement d’un think tank dédié aux Français établis en Afrique

66 total views, 1 views today

YL’Institut 9ème & Perspectives (I9P), think tank citoyen consacré aux préoccupations des Français établis en Afrique et au renouveau de la relation Afrique-Europe, a été récemment  lancé à Abidjan, Côte d’ivoire.

L’Institut élabore et diffuse des propositions concrètes visant à susciter un débat ouvert et influencer sur le long terme la mise en œuvre de politiques publiques adaptées aux besoins et préoccupations des Français de l’étranger, en se concentrant sur la 9ème circonscription des français établis hors de France. Cette dernière couvre 16 pays d’Afrique du Nord et de l’Ouest.

Laboratoire d’idées libre et indépendant de toute influence politique et économique, I9P est également un acteur engagé et force de proposition, qui œuvre au quotidien au développement de la francophonie et au renouvellement des relations économiques, institutionnelles et culturelles entre l’Afrique et l’Europe.

Pour répondre à cette triple mission, I9P s’articule autour de 9 cercles thématiques réunissant des représentants de la société civile (intellectuels, universitaires, experts, responsables d’entreprises, personnalités qualifiées, etc.) :

  • 7 cercles sont dédiés aux problématiques des Français établis dans la circonscription : entreprises, éducation, santé, vie consulaire, arts & culture, fiscalité, sécurité ;
  • 2 cercles sont dédiés aux questions de développement : partenariat Sud-Sud et partenariat Afrique-Europe.

Le bureau exécutif du think tank est composé de personnalités issues de la société civile possédant une grande expérience des problématiques des Français établis en Afrique. Toutes sont animées par la volonté de faire évoluer le paradigme des relations entre l’Afrique et l’Europe.

Arnaud Floris, fondateur et président du think tank, a déclaré : « Pour renverser les perspectives et écrire une nouvelle page, nous souhaitons être une force de mouvement et ouvrir une nouvelle voie. Nous visons, à cet égard, à rassembler l’ensemble des penseurs progressistes, indépendamment de leur pays de résidence, de leur sensibilité politique ou de leur nationalité, désireux d’œuvrer au développement de la francophonie et au rapprochement économique, institutionnel et culturel entre l’Afrique et l’Europe. C’est l’essence même de l’Institut. »

Jean-Luc Ruelle, vice-président du think tank a ajouté : « Un axe majeur de la transformation que nous souhaitons conduire consiste à redéfinir les contours de la relation entre l’Etat et les Français de l’étranger, en nous concentrant sur une région caractérisée par une forte proximité avec la France : l’Afrique du nord et de l’ouest. »

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.