Maroc: deux ressortissantes Françaises arrêtées à Marrakech pour détention de faux billets  

Le Maroc est ce pays très convoité par des touristes étrangers qui prennent comme destination préférée des villes marocaines qui offrent les commodités idéales pour de bonnes vacances et de meilleurs séjours possibles.

Toutefois, des infractions existent chez ces touristes qui bafouent les règles tracées dans ces pays, notamment pour respecter les procédures légales de séjours.

Ainsi, selon des informations fournies par un marchand de cigarettes, la police avait arrêté deux femmes, ressortissantes Françaises, qui avaient en leur possession de faux billets de banque.

D’après ces sources, un détaillant de cigarettes aurait déposé une plainte contre les deux ressortissantes Françaises. Ces dernières l’auraient avec deux faux billets de 20 euros.

On avance aussi que l’une d’entre les deux ressortissantes arrêtées par la police aurait en sa possession quatre autres faux billets de 20 euros. Cela a permis aux responsables sécuritaires de vérifier avec une perquisition dans le « Riad (Club) » où elles séjournaient toutes les deux qui se sont révélée infructueuses.

A l’origine de ces faux billets, l’une des suspectes aurait annoncé qu’une personne à Paris lui avait remis les faux-billets. Cette personne pour qui elle venait de vendre un téléphone portable et qu’elle ne connaissait pas. L’autre femme a déclaré  n’être au courant de cette histoire.

Cependant, on annonce que les deux ressortissantes sont actuellement placées en garde à vue. Et elles resteront poursuivies par la justice. Elles ont été néanmoins libérées pour le moment. A juste tire de rappel, et en 2013, trois français auraient été condamnés à 10 ans de prison ferme par le tribunal de Marrakech. C’était suite  à leur implication dans un trafic de faux billets, de 20 et 50 euros.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.