Conférence sur la crise en Libye : vers une feuille de route de sortie de crise dés Mardi prochain

Les élections présidentielles libyennes auront lieu avant la fin de l’année en cours. D’ici là, les conditions devraient être réunies pour, d’une part faire de ce scrutin une réussite totale et d’autres parts ouvrir une nouvelle page de ce pays, gangrené par la guerre civile qui a suivi la chute de l’ex-président déchu, Mouaâmar El-Kadafi. Ce dernier était tué dans sa ville natale, après une dernière cabale qui a permis aux rebelles en ce temps-là de le ratisser et de le tuer.

La situation dans ce pays n’était depuis stable, et la guerre civile entre fractions et tribus a fait son bilan avec des milliers de personnes civiles et militaires tués dans des affrontements directs entre elles. Aujourd’hui, ce pays est vu par les pays du monde comme étant instable et que seules des élections propres pourraient le cas échéant faire sortir ce pays de cette impasse qu’il vit depuis un bon bout de temps.

Il ne reste pas grand-chose pour le prochain scrutin et les regards seraient certainement braqués vers ce pays d’ici quelques semaines, voire quelques mois. Tout le monde voudrait voir ce pays sortir de ce gouffre et qu’il puisse repartir sur de nouvelles bases. A cet effet, on apprend qu’une conférence sur la Libye aurait lieu Mardi prochain dans la capitale française, Paris et ce sur proposition de la France.

Le souci est dicté par le fait que des responsables des pays concernés qui seront présents voudraient bien trouver une issue à la crise secouant ce pays et pourquoi pas mettre une feuille de route en ce sens et ce pour justement un meilleur déroulement du scrutin présidentiel. Les parties voulant s’interférer dans le conflit libyen auraient des objectifs à réaliser, entre autres le désarmement des parties impliquées dans la crise.

Ce sera une occasion pour les uns et les autres de tirer au clair les responsabilités de chacune des parties au conflit et sanctionner après ceux qui n’adhèreraient pas à la feuille de route qui serait tracée le 29 du mois actuel. Pour cette conférence, on avance que le président français M. Emanuel a envoyé des invitations aux personnalités susceptibles de participer à cette conférence. A l’image du président du conseil présidentiel libyen « Fayaz El-Serraj » et le Maréchal libyen, Khalifa Haftar, qui tient l’Est du pays depuis Benghazi.

Des responsables d’organisations et de pays ont été conviés, A l’image de ceux de l’UE (Union Européenne), de l’UA (Union Africaine), de la L.A (Ligue Arabe) ainsi que des représentants des pays comme l’Algérie, le Maroc, la Turquie et l’Egypte, soit les pays concernés par la crise libyenne. Cela sans oublier le chef de la mission onusienne pour le dossier de « La Libye », S.Ghassan.

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.