Maroc : Pas moins de 440.000 candidats au bac de cette année

Le dernier examen du cycle secondaire fait que les candidats s’apprêteraient à passer le baccalauréat en vue de rejoindre les universités, puis d’entrer dans des instituts de formations supérieures.

Au Maroc, cet examen de passage aux études supérieures a poussé les lycéens à se donner à fond durant l’année scolaire de 2017/2018. Ce qui pourrait concrétiser leur rêve, mais il leur restera donc cette étape à bien négocier afin d’y arriver.

Sur le plan des statistiques qui se présentent pour la session de cette année, on annonce un chiffre s’élevant à 440.000 candidats qui se présenteront cette année au baccalauréat lors de la session de 2018. C’est ce que le porte-parole du gouvernement marocain, K.Mustapha avait déclaré lors du dernier conseil de gouvernement.

Ainsi donc, le nombre des candidats serait en hausse de 10%. Ce qu’a précisé le ministre de la tutelle. Ce dernier aurait déclaré en outre que 48% des candidats sont de la gent féminine et le reste de la gent masculine. C’est quand-même un taux élevé pour les épreuves de cette année qui débutera le 13 du mois prochain (Juin).

Pour ce qui est spécialités et autres branches, c’est dans celles dites « Scientifique et technique » qui sont en hausse avec un taux de 8% par rapport à la session 2017, avec un nombre de 245.000 candidats pour la session de l’année en cours. Les autres restants du nombre global, soit les 191.000 passeront leurs examen dans les branches « Littérature et Originelle ».

Pour les secteurs, notons que pas moins de 70% sont issus des écoles publiques, 7% des écoles privées et le reste du pourcentage, soit les 23% passeront leur bac comme candidats libres. Là, on annonce un chiffre de 100.000 milles qui passeront l’examen dans les branches citées en haut.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.