Algérie: un festival de théâtre en passe de disparaître faute de soutien de l’Etat

73 total views, 2 views today

En Algérie, la culture est un secteur important dans la vie des citoyens algériens. Un secteur qui englobe plusieurs arts, dont le cinéma, la chanson, le théâtre…etc. Mais pour y organiser des actions dans ce sens, des moyens colossaux devaient être mis à la disposition des organisateurs des festivités et autres actions, dont ceux dits « Financiers ».

Par manque de moyens, des festivals de musique et le théâtre, entre autres, ont disparu. D’autres sont sur le fil et n’attendent que leur heure pour succomber, et ce vu que les moyens financiers ne sont plus garantis, d’où la nécessité de faire l’impasse.

Le cas d’un festival de théâtre amateur dans une région de Kabylie, qui est à sa 12è édition. Les organisateurs de ce festival ne savent point à quel saint se vouer, tant il est vrai que ce festival drainait minimum entre dix et douze wilayas d’Algérie.

L’édition de cette année, initialement prévue du 1er au 05 Juillet prochain, dans un premier temps, et ce pour ne pas se mettre en pression, surtout qu’il ne reste pas grand-chose, pour cette date citée (Exactement 34 jours d’intervalle). La date choisie cette fois est du 10 au 15 du mois d’Août prochain.

Mais là aussi, elle risquerait de ne pas se dérouler à cette date, si toutefois les subventions étatiques ne seraient pas allouées pour le bon déroulement d’une édition pareille, qui, quoiqu’elle connaissait un succès important depuis la 1ère édition en 2006, mais il lui faudrait des moyens colossaux pour que les organisateurs maintiennent ce festival aussi longtemps, entre autres financiers, surtout qu’il y’aura des prix à discerner aux participants.

Pour les amoureux du 4è art, si jamais l’édition de cette année est annulée, ce sera assurément une mauvaise chose, surtout pour le théâtre qui est très suivi. D’ailleurs, c’est pour cet effet que le comité d’organisation, soucieux du déroulement de l’édition de cette année, lance un appel à toutes les autorités locales et de leur wilaya, afin de doter le festival de subventions capables de l’organiser dans les meilleures conditions.

Ceci, au risque de voir l’édition de cette année purement et simplement annulée. Et là, ce serait vraiment dommage pour un festival qui prend de plus en plus de l’ampleur, mais aussi qui est pris comme exemple au niveau des autres wilayas, où on ne parle que de ce festival.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.