Togo : Lomé aura bientôt un cadastre numérisé

L’Office Togolais des Recettes (OTR) en campagne de recensement.  A compté de ce lundi et ce pour trois mois, des agents sillonneront Lomé et ses environs pour le recensement foncier. Pour connaitre les contours de cette opération et la réussir, ceux-ci ont été formés au préalable.

Il s’agira donc durant le recensement de répertorier les habitations privées, les immeubles professionnels et industriels, les parcelles nues ou bâties. L’objectif de ce recensement est d’avoir un fichier actualisé du foncier au Togo et de tendre vers un cadastre numérisé selon les premières autorités de l’Office Togolais des Recettes (OTR), qui a en charge l’opération.

« Nous voudrions sur chaque parcelle qui sera identifiée, qu’on puisse savoir qui est propriétaire, si c’est une parcelle nue ou bâtie. Toutes les parcelles, qu’elles soient du domaine de l’Etat, religieux, d’habitation ou professionnel seront recensées », a expliqué Essowavana Adoyi, Commissaire des Impôts.

Pour certains, cette initiative sera également le point de départ de la résolution du problème foncier au Togo. Le phénomène de doubles ventes fait un vrai ravage dans la capitale et dans les autres villes de l’intérieur. L’Etat aura donc une idée assez claire sur qui sont les propriétaires de toutes les parcelles existantes.

Mais au-delà de cela, l’OTR fera d’une pierre deux coups. Ce sera l’occasion pour un recensement de toutes les activités économiques (formelles ou informelles) dans tout Lomé. Il s’agit de géolocaliser tous les contribuables. Une belle methode pour avoir également une idée exacte sur comment mieux prélever les taxes.

L’étape de la capitale ne sera pas la seule. Après Lomé, le cap sera mis sur les autres villes du Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *