Algérie: pour des relations privilégiées avec la Bosnie-Herzégovine

95 total views, 1 views today

En visite en Algérie sur invitation de son homologue algérien, M. Abdelkader, le ministre des affaires étrangères de la Bosnie-Herzégovine, C.Igor a été reçu dans la capitale algérienne par le premier ministre, chef du gouvernement algérien, O.Ahmed.

D’emblée, l’hôte de l’Algérie souligna que son pays est animé d’une grande volonté pour renforcer les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Il dira que dans le domaine « Politique »,  son pays et l’Algérie, il y’avait une bonne avancée, alors que sur le plan économique et commercial, les relations doivent être promus à un degré important.

Il a annoncé en outre que le deuxième forum d’affaires et d’investissement entre les deux pays aura lieu cette année (2018) à Sarajevo. Un forum qui intervient dix ans après la tenue du 1er en Algérie, en 2008 plus exactement.

Le chef de la diplomatie bosniaque estime à cet effet que cette réunion renforcera le cas échéant les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Il notera que le tourisme et l’agriculture constituerait d’excellents domaines, qui pourraient également promouvoir davantage la coopération bilatérale

Les deux hommes ont aussi discuté sur les questions sécuritaires où ils affirment qu’elles sont très importantes pour les deux pays et pour les deux  régions. Ils ont aussi échangé des points de vue sur ce qui se passe dans nos régions respectives et sur le développement de la coopération régionale.

De son côté, le chef de la diplomatie algérienne aurait déclaré que son entrevue avec son  hôte a été bénéfique et a été l’occasion d’échanger les points de vues sur l’évolution des situations internes des deux pays, surtout les étapes passées par son pays depuis 1999.

Il a évoqué en effet ce qui avait caractérisé ces étapes, avec la concorde civile, la réconciliation nationale et maintenant le vivre ensemble en paix. « Cet état de fait a permis à l’Algérie d’être un pays stable », dira-t-il. Outre ces discussions, il a été question de la situation en Bosnie-Herzégovine et dans la région des Balkans. La situation au Sahel, en Libye, et au Sahara Occidental.

Des défis en communs ont eu aussi leur lot de discussions, avec le développement et la stabilité mais aussi le défi de la lutte contre le terrorisme et de la coordination au sein du système des Nations-Unies.

Enfin, toutes les initiatives ont été prises dans le domaine de la démocratisation du système des N.U et tout ce qui en rapport avec la paix et la sécurité.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.