Burkina Faso: abolition de la peine de mort

44 total views, 1 views today

Le parlement burkinabé vient  d’adopter un nouveau code pénal, qui prévoit la suppression de la peine de mort. Le nouveau texte adopté à 83 voix contre 43 permettra selon les autorités du pays d’assurer un meilleur cadre général de paix et de sécurité à même de renforcer la lutte contre l’impunité, contre la criminalité liée à la fracture numérique et d’offrir aux investisseurs un environnement des affaires juridiquement sécurisé. 

Le nouveau code devrait faciliter désormais  l’extradition de François Compaoré, le frère cadet de Blaise Compaoré, arrêté en France sur un mandat d’arrêt du Burkina dans l’affaire de l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo.

Abolitionniste de fait depuis les années 70, ( Ndlr la peine capitale n’était plus exécutée dans le pays ), le Burkina rejoint ainsi la vingtaine de pays de l’Afrique subsaharienne ayant aboli la peine de mort.

Il s’agit là selon autorités du pays , d’une avancée en matière des droits humains qui suscitera sans aucun doute le satisfecit des organisations dans le domaine.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.