Maroc: le projet du « Tunnel » le liant avec l’Espagne tarde à voir le jour

Ça fait bien longtemps que les autorités marocaines auraient décidé de construire un pont qui liera ce pays à l’Espagne. Ce tunnel qui devrait lieu l’Europe et le Maroc par le détroit de Gibraltar n’est pas toujours lancé mais il est d’actualité. Un projet qui reste réalisable, selon une étude réalisée par l’université de Zurich (Suisse).

Selon le président de la société espagnole des études pour la communication fixe à travers le détroit de Gibraltar, R.G-M Fernandez, ce dernier et lors d’une conférence tenue cette semaine) Algésiras ferait part d’une nouvelle étude publiée par l’université de Zurich. Une étude, selon laquelle il est possible de tracer le tunnel sur la ligne, qui il faut dire était un peu compliquée et ce à cause des caractéristiques du terrain.

L’étude effectuée sur ce projet déduit qu’il serait sur une distance de 38,67 kilomètres de longueur, dont une longueur de 27,78 kilomètres qui sera implanté sur une profondeur de 457 mètres, mais aussi avec une pente de 3%.

Cela dit, à l’heure actuelle, la difficulté résiderait dans deux zones d’environs 4 kilomètres, qui selon les infos données, serait très difficile de creuser, bien que l’entreprise « Herrenknechtz » estimerait qu’il serait possible de construire une machine capable de creuser cette zone. Cette entreprise considérée comme étant la meilleure au monde pour la fabrication de tunnel.

Mais on affirme aussi qu’il serait préférable de lancer la préconception du tunnelier, d’où son coût estimé  à environs 32 millions d’euros. Le projet en question, s’il venait à être relancé coûterait au moins huit milliards d’euros, qui reste néanmoins un budget prévisionnel.

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Maroc: le projet du « Tunnel » le liant avec l’Espagne tarde à voir le jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.