Tunisie: 46 migrants péris dans un naufrage au large de Sfax

La Tunisie vient de vivre un véritable drame. Un naufrage d’une embarcation clandestine vient de secouer ce pays, avec environ 46 morts selon les premières estimations. Un bilan annoncé par le ministère de la défense avec ce naufrage au large des côtes « ouest » de l’île de Kerkennah, mais du coté du ministère de l’intérieur, le bilan serait lourd, avec au moins 68 naufragés dont cinq (5) migrants subsahariens, un (1) marocain et un (1) libyen.

L’on annonce dans un premier temps que pas moins de 180 migrants dont 80 subsahariens étaient à bord de l’embarcation en question qui a fait naufrage au niveau de l’île de Kerkennah, et la raison avancée est cette infiltration d’eau dans la coque de l’embarcation. Immédiatement, et dés que l’alerte a été donnée, des opérations de recherche et de sauvetage ont été lancées et  menées par les unités de la garde nationale et de la marine nationale, avec la participation d’un avion militaire et de plongeurs de l’armée nationale et de la protection civile.

Si d’un coté, il était urgent de repêcher les corps inertes, mais d’un autre coté, on espérait au moins trouver des survivants parmi les passagers. Mais, ce qu’il lieu de retenir, c’est que, aussitôt que l’information s’est propagée telle une traînée de poudre, des membres des familles des victimes de ce naufrage affluaient vers le service de la médecine légale au niveau de l’hôpital « Habib Bourguiba » de la ville de Sfax.

Tout le monde souhaitait retrouver leurs enfants sains et saufs, mais su place, certaines personnes se sont effondrées de chagrin et de tristesse, car tout simplement, ils venaient de perdre un des leurs. Soulignons qu’une enquête judiciaire devrait être ouverte sur ordonnance du procureur de la république auprès du tribunal de Sfax et ce pour faire la lumière sur cet incident. Une enquête sur la formation d’une entente en vue de franchir illicitement les frontières maritimes”, suite au naufrage.

 

Nous y reviendrons….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *