Cameroun: le fils de Marc Vivien Foé dans les mailles de la justice

629 total views, 3 views today

L’information fait depuis quelques heures, le tour des grands médias. A 22ans, le fils de l’ex international joueur Camerounais Marc Vivien Foé a comparu lundi devant la Cour d’assises de Lyon (France), accusé d’avoir commis un vol à main armée et d’avoir séquestré un prêtre.

Reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, ce dernier s’était en effet introduit armé avec un complice dans un presbytère de Rhône pour braquer un coffre-fort. Pendant que le complice était entrain de chercher le coffre, Marc Foé a menotté et battu le prêtre qui, à l’arrivée des secours, souffrait déjà de 26 lésions.

Au déclenchement des alarmes sur les lieux , ces derniers ont rapidement pris la poudre d’escampette. Toutefois, Marc a oublié son arme de braquage dans le presbytère et revient quelques heures après le chercher, moment où il s’est fait arrêter par la gendarmerie qui l’attendait de pied ferme.

Pour l’avocat de la défense, « son père a perdu la vie devant les caméras du monde entier. Il avait huit ans. Cet événement a bouleversé son parcours ». Quant à la maman de l’agresseur, elle soutient que son fils a eu un très dur parcours depuis le tragique décès de son père allant d’école à école et contre volonté, choisit le rugby à la place du football. « Il est perdu, il n’arrive pas à retrouver son chemin » a-t-elle affirmé.

« Je n’ai pas supporté la mort de mon père ; je me suis autodétruit », a confessé Marc Foé qui encourt désormais 30 ans de réclusion criminelle au psychologue.

Pour rappel, Marc-Vivien Foé est décédé le 26 juin 2003 pendant qu’il disputait la Coupe des Confédérations à Lyon.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.