Equipe d’Algérie: Saâdane, le plus proche pour driver les « Verts » après le match du Portugal

125 total views, 5 views today

Plus que deux jours du match amical que l’équipe algérienne jouera face au champion d’Europe, le Portugal en l’occurrence, et la rue algérienne parle déjà du limogeage du coach en chef actuel, Rabah Madjer.

Ce dernier, qui d’après la majorité des supporters des « Fennecs », a échoué dans sa mission, où il n’a pas réussi à reconstruire une équipe d’avenir, capable de faire trembler n’importe quelle équipe, comme le font les Lions de l’Atlas (Maroc) et les gars de Carthage (Tunisie), pour ne citer que ces deux pays Maghrébins.

L’on évoque que ce sera la dernière rencontre de l’ex-capitaine de l’équipe algérienne dans les années 90, où il était l’un des artisans du seul trophée de la CAN que l’Algérie avait remporté chez elle en 1990, où elle a battu le Nigéria en finale (1/0).

L’ex-champion d’Europe avec le FC Porto en 1988 (Face au Bayern Munich/Allemagne) se voit donc menacé dans son poste, bien que ce dernier ait déclaré tout juste après la rencontre amicale face au Cap-Vert, avec la défaite subie par le onze des « Verts », qu’il ne va pas démissionner, car s’il le ferait, l’équipe algérienne ira vers la catastrophe.

Ces déclarations ne seraient pas du goût des responsables du foot algérien, surtout après une défaite enregistrée face à une équipe qui n’a rien d’un foudre de guerre.  Des déclarations qui n’ont pas aussi plu aux supporters algériens, qui demandent de mettre fin au contrat de Madjer à la tête de l’équipe nationale algérienne.

A cet effet, deux noms circulent déjà dans les fiers des fans des « Verts » pour prendre la place de Madjer. Même si les premiers responsables du foot algérien, les membres du bureau fédéral de la fédération algérienne de foot n’ont pas donné de noms, préférant ne pas perturber le groupe à la veille d’une rencontre importante face au Portugal, bien que ce se soit en amical.

Cela étant, on avance le nom de Sââdane Rabah, qui n’est autre que le coach des « Fennecs », notamment lors de la coupe du monde de 2010 (En Afrique du Sud) où il avait tenu la dragée haute à un ténor du foot Européen et même mondial, l’Angleterre en l’occurrence. Sâadane serait le plus proche pour retrouver la barre technique.

Un autre nom revient aussi sur les lèvres des observateurs de la balle ronde. Il s’agit du technicien bosniaque, Wahid Halilhodzic, qui était le seul coach ayant permis à l’Algérie de passer un tour d’un mondial foot. C’était en 2014 au Brésil, avant de tomber au deuxième tour face à la Mannschaft (Allemagne).

Ce coach a laissé une bonne trace dans cette équipe algérienne et avait aussi marqué les esprits et beaucoup voient en lui le sauveur d’une équipe nationale algérienne qui semble à l’agonie. En tous les cas, les résultats enregistrés par cette équipe depuis quelques semaines ne plaident pas en faveur du maintien de l’actuel staff technique.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.